Ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Voir notre politique relative aux cookies. Fermer

Vans & Loisirs | Club Officiel Atome

Infos sur les Vans aménagés et Camping-car Vans-amenages | Camping-car | Loisirs
19

membres

0

tutoriel

0

question

6

articles


Van aménagé : comment choisir son fourgon habitable ?
Article

Van aménagé : comment choisir son fourgon habitable ?

par :
Atome Automobile Club
le :
07/09/2018 17:30

Gabarit raisonnable, carrosserie aérodynamique d’origine, discrétion… autant de facteurs qui entrent dans le choix d’un van pour s’évader à la ville, à la campagne, à la plage ou à la montagne. Mais quels sont les points sur lesquels s’attarder pour choisir un van aménagé ? Quels équipements sont quasi obligatoires simplifier la vie à bord ? Nous faisons le tour des critères de choix, du gabarit au budget d’achat, en passant pas les équipements et options qui faciliteront l’habitation à bord.

van aménagé

Un van aménagé sur base de fourgon

L’avantage du van aménagé, c’est que vous pouvez choisir son gabarit dès le départ, en fonction de vos besoins. L’utilitaire qui servira de base peut donc être plutôt petit et opter pour un toit relevable pour avoir une hauteur utile plus agréable. Si vous choisissez ce type de van, vous pourrez stationner facilement en ville et même en parking souterrain. Par contre, l’habitabilité sera assez restreinte, et vous devrez faire des choix au niveau des équipements intégrés. Si vous choisissez plutôt un maxi fourgon, vous aurez un van aménagé plus confortable, mais le gabarit vous imposera de lui-même certaines restrictions : fini les parkings souterrains, et le stationnement en pleine rue en ville sera plus difficile.

Passons donc aux choses sérieuses après ces généralités : le van aménagé est toujours conçu sur la base d’un fourgon existant. Son gabarit est donc limité à 6 mètres de long pour 2 mètres de large, au maximum.

En comparaison avec les campings-cars existant sur le marché, ces fourgons habitables sont compacts et permettent de circuler facilement en ville ou sur les petites route de montagne, ou de stationner sur les mêmes places que les voitures. Si vous souhaitez passer sous les barres de hauteurs des souterrains et autres parkings, nous vous conseillons de choisir un van aménagé sur base de Volkswagen T5, le Fiat Scudo, le Renault Trafic et le Mercedes Vito, et d’opter pour le toit relevable pour améliorer la hauteur utile à l’intérieur.

Un van aménagé, c’est quoi d’après la loi ?

Allez, on aborde le côté administratif et législatif, comme ça ce sera fait, hein ?!

Le van aménagé est un véhicule utilitaire dont l’utilisation première a été modifiée. D’après la loi, il s’agit d’un véhicule terrestre à moteur dont le Poids Total Autorisé en charge ne dépasse pas 3,5 tonnes et dont la surface hors tout est inférieure à 12 m². Pour être en totale conformité avec la législation française, votre fourgon doit passer par la case DRIRE pour entrer dans la catégorie VASP (véhicule automoteur spécialisé), et non CTTE (camionnette). Sachez que la catégorie VASP a quelques avantages, notamment :

- pas de malus écologique à l’achat d’un van aménagé neuf,
- carte grise moins chère qu’un utilitaire en CTTE (pas de taxe parafiscale),
- contrôle technique à faire à la même fréquence qu’une voiture particulière (dans les 6 mois précédant la fin de la 4e année
du véhicule, puis tous les 2 ans),
- tarif d’assurance moins élevé…

Ce point est donc essentiel lors de l’achat d’un van aménagé ! Prenez le temps de vous pencher sur le statut du fourgon habitable que vous allez acquérir. Si vous optez pour un van neuf, assurez-vous auprès de votre concessionnaire que toutes les démarches auront été faites. Si vous achetez un van aménagé d’occasion, contrôlez avec attention la carte grise, et notamment la mention J.1 VASP (cf. photo ci-contre).

Et si vous vous en sentez capable, et que vous avez du temps libre pour aménager votre van en suivant les réglementations et normes de l’AFNOR,, vous pouvez aussi acheter un utilitaire et faire selon vos besoins et envies. Portez une attention particulière aux réseaux d’eau, de gaz et d’électricité, ainsi qu’aux rangements et à leurs emplacements (pour la répartition des masses dans l’habitacle). Une fois vos aménagements terminés, vous devrez solliciter une réception à titre isolé de votre van à la DRIRE, pour obtenir votre carte grise en VASP.

Quels équipements dans votre van aménagé ?

Selon la taille du fourgon d’origine, l’équipement et le confort de votre véhicule de loisir seront très différents ! C’est pourquoi aucun van aménagé n’est vraiment identique à un autre…

Premier équipement à installer, et non des moindres… Le couchage ! Lit 2 places, plusieurs couchages (le lit des parents, ceux des enfants…), vous tenez là votre principal mangeur d’espace ! Une fois ces éléments placés, force est de constater que la place restante demande des compromis. Bien entendu, vous aurez aussi besoin d’un espace cuisine / coin repas et de rangements sécurisés qui ne s’ouvriront pas pendant les trajets. Vous aurez également choisi votre coin “propreté” avec sa douche et ses WC. Côté compromis, vous devrez peut-être opter pour une glacière 12V plutôt qu’un frigo par exemple.

... suite van aménagé

Si vous aimez les escapades en pleine campagne, ou si vous partez régulièrement sur plusieurs jours en autonomie, pensez 12V et panneau solaire ! En effet, équiper le toit de votre fourgon d’un panneau solaire de 100 watts vous permettra d’alimenter votre réseau électrique 12V sans tirer sur votre (vos) batterie(s) auxiliaire(s). A noter aussi, malgré son coût encore élevé, le développement des batteries lithium qui permettent d’accumuler plus d’électricité dans le même espace qu’une batterie gel classique.

L’extérieur du van aménagé peut aussi recevoir son lot d’équipements : porte-vélos à l’arrière, galerie de toit, toit relevable, auvent, store, moustiquaire de porte coulissante… Le confort étant essentiel, vous pouvez également bénéficier des dernières technologies automobiles à bord. Ainsi, vos manoeuvres seront facilitées par la présence de radars de stationnement et/ou d’une caméra de recul. Un GPS avec écran tactile sera également très pratiques pour vos road-trips. Et votre confort sera amélioré avec des suspensions additionnelles qui rendront vos aventures bien plus agréables.

Acheter votre van aménagé

En fait, tout est une question de budget, comme toujours… Comptez entre 35.000 € et 40.000 € pour un van aménagé de moins de 5,50 mètres neuf en entrée de gamme. Ces fourgons proposent en général deux couchages fixes (lit transversal arrière) et un troisième amovible, voire même un quatrième sous le toit relevable en option (environ 5.000 €). La note peut vite monter en fonction des options que vous choisirez en supplément, et les vans les plus grands et les mieux équipés en neuf s’affichent généralement sur des fourchettes allant de 50.000 à plus de 70.000 €. Comme pour tout véhicule neuf, vous aurez une marge de négociation avec votre concessionnaire, soit en terme de remise sur le prix total, soit sur des équipements supplémentaires.

En occasion, et pour comparer ce qui est comparable, nous sommes partis sur un van aménagé de moins de 5,50 m, équipement entrée de gamme, pour une moyenne de 150.000 km sur dix ans. De tels véhicules de loisirs se négocient autour des 20.000 à 25.000 €. On ne peut que vous conseiller, en achat d’occasion, de contrôler non seulement l’historique et l’entretien du véhicule, mais aussi de vérifier de visu les équipements et leur fonctionnement, l’entretien ou les remplacements faits sur ces équipements et adaptations (batteries auxiliaires, état de l’extincteur obligatoire…). Et bien entendu, la mention VASP en J.1 de la carte grise est indispensable pour conclure la vente à votre avantage ! Donc la côte de l’occasion démarre aux alentours des 20.000 €, mais peut vite monter en fonction du kilométrage, des équipements, ou encore de l’utilitaire qui a servi de base.

Voir les annonces sur Atome

Prêt pour l'aventure ?

Le van aménagé est de plus en plus tendance. Son gabarit compact lui permet de se faufiler en ville et d’arpenter les routes de montagnes. Et le confort n’est pas en reste grâce aux avancées des aménageurs en la matière : douche séparée, véritables WC, personnalisations poussées… Dans les tendances 2017 du van aménagé, on note que les amateurs aiment sortir des sentiers battus : les fourgons 4x4 et crossover ont le vent en poupe en ce début d’année. L’achat d’un van aménagé n’est pas un acte anodin : il conditionne vos futures vacances !

Découvrez également notre essai du Volkswagen California 

Vous aimeriez lire aussi : Cuisine pour van : Quels aménagements possibles ?

La sélection du jour