Ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Voir notre politique relative aux cookies. Fermer

Nous Motard(e)s | Club officiel Atome

Discussions et infos autour de notre passion pour la moto Motos | Passions | Histoires
3

membres

0

tutoriel

0

question

4

articles

< Retour à liste des articles
Moto sportive : un rêve accessible à tous

Article

Moto sportive : un rêve accessible à tous
par :
Atome Automobile Club

La moto sportive est souvent le rêve ultime du motard, flirtant avec l’impression de se prendre pour ses idoles. Outre les performances affichées, la moto sportive rime avec une position penchées sur l’avant. L’arrivée du permis A2 limitant la puissance des motos pour les jeunes motards, de nouvelles montures ont fait leur apparition sur nos routes. Et côté moto sportive, le choix s’est grandement élargi ! On fait le tour de cette catégorie, des plus accessibles aux plus radicales, sans oublier celles qui offrent un peu de confort, ou encore les rêves quasiment inaccessibles… Gaz !

Moto sportive

Moto sportive : de nouvelles motos accessibles au permis a2

Avec l’entrée en vigueur du permis A2 et de l’accès progressif à la puissance, tout nouveau motard passe par une période de deux ans ou la puissance de son bolide est limitée. Deux choix s’offrent à lui (elle) : soit brider une moto plus puissante, soit acquérir une moto dans la limite de puissance accessible pour les deux premières années de permis. La première solution ne permet pas au jeune conducteur de choisir une sportive, pourtant la passion fait souvent qu’il s’agit du rêve du motard, avant même l’obtention du permis !

Les constructeurs sont bien conscients de ce marché et proposent aujourd’hui une gamme de motos sportives accessibles, et qui n’ont rien à envier à leurs grandes soeurs côté look. Et pour promouvoir cette nouvelle catégorie de moto sportive, la Dorna a même lancé cette année un championnat du monde SuperSport 300 (WorldSSP 300) : Kawasaki Ninja 300, Yamaha YZF-R3, Honda CBR500R ou KTM RC390 s’y affrontent sur les mêmes circuits que les cylindrées supérieures.

Photo : Moto sportive : quelques exemples de motos accessibles en A2

La moto sportive radicale, dérivée des motos de course

Nous vous avons déjà parlé de celle qui a lancé la catégorie des hypersports : la Suzuki GSX-R, dont la cylindrée va de 600 à 1300 cc…

Les autres constructeurs nippons se sont également lancés dans la bataille : Honda CBR et autres Kawazaki Ninja cherchent à détrôner la première du nom ! Aujourd’hui, les constructeurs européens cherchent aussi à faire leur place dans le milieu des hypersports à la fois racées et performantes : BMW, Aprilia, Ducati ou Triumph ne sont pas en reste lorsqu’il s’agit de proposer la moto sportive de rêve… Alors que nous déplorions un trop faible renouvellement en 2016, qui a entraîné une baisse significative des ventes, force est de constater que les constructeurs semblent s’être donné le mot pour relancer la moto sportive : Kawasaki ZX-10R, Yamaha R6 ou R1, BMW S1000RR, Honda CBR1000RR Fireblade, ou encore Aprilia RSV4 sont autant de modèle qui évoquent performance et agilité dans l’esprit des motards.

Photo : Moto sportive : Ninja, Fireblade, R1… de 600 à 1000 cc, le plein de performances !

Quand la moto sportive fait des compromis

N’oublions pas les sport GT dans notre étude de la moto sportive ! Ces motos cherchent à rapprocher deux univers qui peuvent sembler antagonistes : la performance sportive des machines et l’habitabilité et le confort au guidon…

Parmi les références, la Honda VFR reste un des leaders, de génération en génération, même si la Kawasaki ZZR 1400 fait rêver nombre d’entre nous avec son look agressif et ses 200 chevaux. Certains classent également la Suzuki Hayabusa dans cette catégorie, tout comme l’ancienne CBR1100XX. Le panorama des motos sportives s’élargit lorsqu’on l’ouvre au sport-GT. Actuellement, les constructeurs semblent revenir vers cette catégorie de moto sportive, moins radicale, car elle est mieux perçue par les assurances et les autorités. Parmi ces machines de conception récente, on retrouve avec plaisir Kawasaki et sa Ninja 650 (dérivée de la Z650, héritière de la célèbre ER6). Avec 68 chevaux, elle reste accessible et raisonnable, et peut être bridée les deux premières années de permis A2. Egalement, on retrouve la dernière version du Honda VFR 800, un temps sorti du catalogue mais de retour depuis un peu plus d’un an.

Photo : Moto sportive : le sport-GT entre sport et confort

Sélection d'un confrère ici

La moto sportive reflet des meilleures technologies et objet de rêve

Enfin, notre tour d’horizon ne serait pas complet si nous faisions l’impasse de ces monstres qui nous font rêver, mais qu’on ne voit pas sur route, ou très rarement ! Si en début d’article nous parlions de la moto sportive du jeune motard, accessible avec un permis A2, on touche ici à l’inaccessible pour une grande majorité de motards…

Kawasaki H2R, BMW HP4 Race, Honda RC213V-S… Des modèles hors de prix (53.000 € pour la première, 80.000 € pour la seconde et 188.000 € pour la dernière), objets de rêve idéalisés par le motard lambda au guidon de sa moto sportive. Kawasaki, dans son extrême bonté, propose la Kawasaki H2, version route à 25.000 €. Ce constructeur propose donc un ovni dans le monde de la moto sportive, une moto de série à compresseur ! De son côté, BMW affiche une approche beaucoup plus pragmatique avec son hypersport high tech exclusive en série limitée à 750 exemplaires, concurrente directe de la Ducati Superleggera. En effet, les deux constructeurs européens visent directement l’homologation de leurs machines pour les championnats Superbike. Chez Honda, on fait le pari que la version routière de la MotoGP championne du monde en 2014 et 2015 avec Marc Marquez fera des heureux malgré un tarif hors de prix !

Si vous voulez choisir une moto performante, mais que la position portée sur les poignets et penchée sur l’avant ne vous convient pas, vous pouvez également regarder du côté des roadsters sportifs… Aujourd’hui, les constructeurs cherchent à mélanger les genres pour proposer une moto sportive, et performante au quotidien. Ainsi, votre moto, même sportive, peut vous accompagner au travail au quotidien, en voyage cet été ou en arsouille sur circuit avec vos potes. Une polyvalence agréable au quotidien ! Et ce secteur, vitrine des performances développées en MotoGP ou en Superbike, ne cesse d’évoluer. Pour preuve, la future Ducati Panigale V4 qui se prépare pour 2018, conçue autour du nouveau V4 Desmosedici Stradale…

Photo : Moto sportive : quelques unes restent inaccessibles pour le motard lambda

Vous aimeriez lire aussi : Plus de nervosité et de bestialité chez les roadsters sportifs

Voir les annonces Atome

La sélection du jour