Ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Voir notre politique relative aux cookies. Fermer

HONDA | Club Officiel Atome

Toute l'info des HONDA Actus | Tutos | Essais
3

membres

0

tutoriel

0

question

4

articles

< Retour à liste des articles
Honda type r : les honda sportives, une saga qui dure, qui dure…

Article

Honda type r : les honda sportives, une saga qui dure, qui dure…
par :
Atome Automobile Club

Les Honda sportives sont devenues mythiques avec le temps, et encore plus depuis le lancement de Honda Type R. Aujourd’hui, on parle du légendaire moteur Vtec, qui apporte performances et fiabilité à ces voitures hors norme. On regarde aussi du côté des premières Honda Type R dans les années 1990. Enfin, on s’attarde sur la NSX, ou plutôt les NSX, supercars nippones d’exception !

Honda Type R

Avant les honda type r : à l’origine de la légende honda, le vtec

Honda a toujours destiné ses coupés aux amateurs de voitures sportives. Même si dans les années 1980/1990, le badge Honda Type R n’existe pas encore, les coupés sportifs, eux, sont bien présents… Legend Coupé, Prelude III et IV, CRX ou encore S2000 font encore des envieux, même en 2017 !

n cause, non seulement les performances de ces modèles, mais également la légendaire fiabilité Honda. Le constructeur nippon sait, en effet, fabriquer des autos sportives au comportement routier exemplaire, munies des dernières technologies et capable d’avaler des dizaines de milliers de kilomètres pour peu que l’entretien soit suivi. Par exemple, le cabriolet S2000 est un roadster dédié au plaisir du pilotage, avec son bloc Vtec développant 120 chevaux au litre, un record à sa sortie en 1999 ! Un rupteur fixé à 9.500 tr/min, le couple maximal 208 Nm à chercher à 7.500 tr/min, ce bloc est typique des Vtec de la marque : un peu creux à bas régime, c’est en affolant le compte-tours que l’on comprend la mécanique pointue de ce moteur qui a fait la légende Honda.

Depuis 1989, les motorisations essence du constructeur japonais utilisant ce système à valves variables sont un modèle de fiabilité et de longévité, même sur ses modèles sportifs.

Photo : Honda CRX, premier modèle à moteur Vtec de la marque (crédits : Honda)

Les honda type r : quand la voiture devient “racing”

La naissance des Honda Type R, c’est en 1992 avec la NSX Type R, commercialisée uniquement au Japon. La première voiture sportive Honda Type R commercialisée à l’échelle mondiale sera l’Integra Type R, ou Accura Type R au Japon. A partir de ce moment, une Honda Type R, c’est une voiture de Monsieur et Madame Tout le Monde qui se pare de performances sportives élevées en respectant sa réputation de fiabilité…

Dès lors, Honda n’aura de cesse d’améliorer son moteur Vtec, pour lui permettre d’accroître ses performances dans le respect des normes et de leurs évolutions. Depuis la Civic Type R Mk9, ce bloc i-Vtec 2.0 est équipé d’un turbo pour pousser sa puissance à 310 chevaux. Dernière en date, la Civic Type R dernière génération va arriver en concession cette année, équipée du bloc i-Vtec turbo 2.0l poussé à 320 chevaux et 400 Nm de couple pour un plaisir de pilotage optimal !

LE BUREAU ANGLAIS DE HONDA INVENTE LA HONDA CIVIC TYPE R PICK-UP !

La honda nsx, pas de badge honda type r mais de réelles innovations

En 1990, Honda passe un nouveau cap en sortant la NSX, acronyme pour New Sport-car eXperimental. Ce coupé sportif est le fer de lance de la sportivité et de l’innovation du constructeur nippon. Au rang des Honda Type R, on retrouve la NSX Type R (1e du nom) qui n’a été commercialisée qu’au Japon et en très petit nombre.

A l’origine, la NSX avait pour objectif de concurrencer les supercars italiennes avec son V6 Vtec de 3.0l développant 274 chevaux à 7.300 tr/min. Cependant, elle ne s’est vendue qu’en très petit nombre à cause de son tarif prohibitif à l’époque : 500.000 francs ! Depuis, le tarif de la Honda NSX première génération est resté très élevé en occasion, à partir de 40.000 € pour les modèles les plus kilométrés. En 2016, Honda veut faire revivre sa Ferrari japonaise, qui fait encore bondir le coeur des passionnés… En dotant sa nouvelle supercar des dernières technologies, elle est la digne représentante du travail des ingénieurs : un superbe V6 biturbo de 3.5l équipe le monstre, secondé par 3 blocs électriques (1 sur chaque roue avant et 1 pour les roues arrières) ! En tout, ce ne sont pas moins de 581 chevaux qui propulsent la nouvelle NSX…

Capable de se mouvoir sans bruit jusqu’à 70 km/h grâce à son mode Quiet qui lui permet de rouler en 100% électrique, le V6 se réveille avec un feulement caractéristique des moteurs Honda.

Honda a su, au fil des années, se forger une image de constructeur de voitures à la fois sportives et fiables, affichant une longévité exemplaire pour peu que l’entretien soit régulier et suivi. Certains modèles entrent aujourd’hui chez les youngtimers, notamment la magnifique CRX, qui est l’un de nos coups de coeur… Et vous, quelle sportive Honda préférez-vous ?

Voir les annonces Atome

Vous aimeriez lire aussi : Mazda rx7 fd (gen 3) : quand la passion cultive la passion​​​​​​​

La sélection du jour