Ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Voir notre politique relative aux cookies. Fermer

HONDA | Club Officiel Atome

Toute l'info des HONDA Actus | Tutos | Essais
2

membres

0

tutoriel

0

question

< Retour à liste des articles
Honda s2000 : lame de précision

Article

Honda s2000 : lame de précision
par :
Atome Automobile Club

La production de Honda dans les années 90 avait de quoi enchanter avec la supercar NSX. Mais la marque japonaise eu également la bonne idée de proposer un petit roadster léger et doté d’un moteur sacrément pétillant : la Honda S2000 !

Honda S2000

Honda s2000 : la petite histoire

Entre 1960 et 1970, Honda a émerveillé le monde de l’automobile avec les S500, S600 et S800, des petits roadsters. La recette est simple : un petit gabarit et un faible poids, ce qui permet de ne pas avoir recourt à un gros moteur et ainsi proposer un véhicule vif et agile, gage de plaisir pour son conducteur. Etrangement, Honda ne décida pas de renouveler la S800 qui se retrouvait sans descendance. Cependant, après plusieurs décennies, la marque japonaise eut la bonne idée de ressortir son concept de petit cabriolet 2 places.

Ce fut tout d’abord par l’intermédiaire du superbe prototype Sport Study Model (SSM) conçu par le grand designer Pininfarina en 1995 et équipé d’un moteur 5 cylindres de 2 litres.

Mais ce prototype ne se cantonnera pas au rang de concept car et Honda décida de dévoiler la version finale en 1998, à l’occasion des 50 ans de la marque. Elle reprit finalement l’appellation « S » pour se nommer S2000 et fut commercialisée à partir de 1999.


La honda s2000 côté design

Pour le plus grand bonheur de nos rétines, la Honda S2000 en version finale est clairement inspirée par le concept car SSM. La principale différence étant la perte des feux avant positionnés très bas sur le prototype.

Ce qui marque sur la S2000, c’est avant tout sa ligne compacte (4.13 m de long) composée d’un long capot avant, d’un habitacle reculé et d’une partie arrière assez courte, presque « tronqué » et laissant apparaître deux sorties d’échappement. Le résultat est assez sportif mais tout de même assez pur et sans fioriture.

Une des réussites de ce roadster est également sa capote en toile qui s’intègre parfaitement. S’il est clair que la S2000 est belle surtout quand elle est décapotée, elle reste réussie une fois dotée de son couvre-chef.

Un premier restylage eut lieu en 2002 avec des coques de phares chromées, des jantes polies et une lunette de capote en verre (en plastique jusque-là). En 2004, la modification fut plus visible avec des boucliers avant et arrière revus ainsi que l’utilisation de jantes 17 pouces à la place des 16 pouces.


Sport et modernite pour l'interieur de la honda s2000

L’intérieur n’est pas des plus chaleureux mais se veut assez simple et fonctionnel. La finition est de qualité et l’ensemble des matériaux vieillissent assez bien dans le temps. L’instrumentation est digitale et directement inspirée de ce qui se fait en moto. L’ADN sportif est bien présent dans la Honda S2000 avec des sièges baquets en cuir, un pédalier en aluminium et un levier de vitesses très court composé d’un pommeau en titane.

Mais sport ne dit pas manque d’équipement puisque la S2000 est équipée des feux xénon, de la climatisation, d’un chargeur CD et de rétroviseurs et d’un système de capote électriques. En option, Honda offre la possibilité d’ajouter un joli hard top pour ceux souhaitant utiliser leur voiture dans les conditions les plus extrêmes.


Un sacré moteur sous le capot de la honda s2000 !

Finalement pas de 5 cylindres comme sur le prototype SSM mais un plus modeste moteur à 4 cylindres, mais quel bloc ! Avec ses 1 997 cm3, il est doté de 16 soupapes et de l’injection multipoint. Les pistons sont en alu forgés et les bielles en aciers forgés pour supporter les hauts régimes.

Mais surtout, Honda l’a équipé du système de distribution variable VTEC déjà présent sur la supercar NSX. Le VTEC agit sur la levée des soupapes : faible à bas régime pour favoriser le couple et la souplesse, forte à haut régime pour privilégier la puissance.

Et le résultat est tout bonnement stupéfiant : 240 ch à 8 300 tr/min et un couple de 208 Nm à 7 500 tr/min. Le régime maximal est digne d’une moto avec 9 000 tr/min, bien que la légende urbaine évoque souvent 9 500 voire 10 000 tr/min. Le rendement de 120 ch/litre est inédit ! Imaginez-vous en 1999, avoir un rendement supérieur à une Ferrari 360 Modena, le tout sans turbo ! Ce moteur aura d’ailleurs le record de puissance spécifique pour un moteur atmosphérique jusqu’à l’arrivée de la Ferrari 458 Italia en 2009.

Ce n’est donc pas pour rien si ce 4 cylindres a obtenu le titre de meilleur moteur du monde à 4 reprises entre 2000 et 2003 ! Les performances sont à l’avenant avec un 0 à 100 km/h abattu en 6,5 secondes, un 1 000 m départ-arrêté en 26,6 secondes et une vitesse maximale de 240 km/h.

Avec sa boîte de vitesses mécanique à 6 rapports parfaitement étagés, ce moteur offre un caractère assez pointu, nécessitant de rester à haut régime pour en tirer la quintessence. Il reste toutefois souple et linéaire pour une utilisation quotidienne. Le plus étonnant est peut-être sa fiabilité exceptionnelle pour un moteur avoisinant les 10 000 tr/min.

Photo : Ce 2 litres VTEC, un sacré moteur !


Un châssis de très bon niveau

La disposition de la Honda S2000 privilégie la répartition des masses avec un moteur placé en position centrale et longitudinale avant, une transmission sur les roues arrière ainsi qu’un poste de pilotage très reculé.

La S2000 a été conçue dès le départ comme un pur roadster à 2 places et offre une grande rigidité malgré une structure composée intégralement d’acier. Cette rigidité permet un travail optimum des suspensions qui n’ont pas besoins d’être exagérément dures pour offrir un bon comportement.

Malgré l’absence de matériaux légers, le poids est assez contenu avec 1 250 kg (1 280 kg à partir de 2004). Pour favoriser la motricité, elle est équipée d’un différentiel autobloquant de type Torsen et de pneus de 205 mm à l’avant et 225 mm à l’arrière sur des jantes de 16 pouces (215 mm et 245 mm sur de jantes de 17 pouces à partir de 2004).

Le seul petit bémol concerne la direction électrique à assistance variable qui n’est pas optimale pour le feeling. Le comportement global de la Honda S2000 est toutefois très sain et très rigoureux avec une légère tendance au sous-virage pour être accessible au plus grand nombre.


La cote pour une honda s2000

La Honda S2000 aura connu une belle et longue carrière de 10 ans entre 1999 et 2009. Le succès sera au rendez-vous avec un total de 112 642 exemplaires vendus, mais finalement assez peu sur le territoire français. Avec un prix de vente en 1999 de 230 000 francs, soit environ 45 000 € actuels, elle est aujourd’hui relativement accessible. Sa cote se situe entre 15 et 20 000 € suivant l’état et peut être assez variable suivant le kilométrage (parfois très élevé !), l’entretien ainsi que d’éventuelles modifications.

Malheureusement, Honda n’a pas encore prévu de descendante à cette S2000, espérons que la marque japonaise ne tarde pas !

La sélection du jour