Ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Voir notre politique relative aux cookies. Fermer

BMW | Club officiel Atome

Toute l'info des BMW Actus | tutos | essais
27

membres

0

tutoriel

0

question

10

articles

< Retour à liste des articles
Bmw 116i e87 : une alliée idéale du quotidien

Article

Bmw 116i e87 : une alliée idéale du quotidien
par :
Atome Automobile Club

BMW 116i E87 : en se démarquant de la concurrence, BMW a réussi son coup avec la Série 1. Voiture idéale pour aller au travail, elle n’en a pas pour autant oublié de procurer du plaisir à son conducteur. Atome automobile vous propose un essai de l’entrée de gamme, équipée du 1,6 L de 122ch.

BMW 116i E87

Bmw 116i e87 : presentation

La BMW Série 1 apparu en 2004 dans un segment très concurrentiel où la marque bavaroise était absente jusque-là. Avec un secteur des berlines traditionnelles en berne, BMW se devait de réagir en conquérant de nouvelles parts de marché. Ainsi, la petite Série 1 naquit pour venir concurrencer les Volkswagen Golf et autres Audi A3 et proposer quelque chose de novateur pour le segment : du dynamisme !

Le dessin est évidemment confié au designer maison Chris Bangle. Sur cette Série 1 E87 à cinq portes, on retrouve les codes caractéristiques BMW avec la calandre en double haricot, un long capot avant et des optiques similaires à ceux de la Série 3 E46 restylisé.

Les flancs sont généreusement sculptés et l’arrière retombe brutalement donnant une ligne assez originale. Par rapport à ses concurrentes, la Série 1 se distingue très nettement grâce à sa partie avant lui donnant des airs de berline.

Côté motorisation, il y en a pour tous les goûts : de la première 116i développant 115ch à la monstrueuse version M de 340ch en passant par des diesels de 116ch à 204ch.
BMW proposera plusieurs déclinaisons de carrosserie, la plus vendue étant celle de notre essai en 5 cinq portes dénommé E87. Il y aura une version E81 à trois portes, un coupé E82 et même un cabriolet E88.

C’est une version 116i d’avril 2007 que nous avons le plaisir d’essayer aujourd’hui et qui nous est prêtée par l’agence Autoeasy.fr de Lille. Elle développe ici 122ch et est dotée du superbe coloris Bleu Le Mans.

Photo : BMW 116i E87 : Une traditionnelle calandre avec double haricots pour la BMW Série 1

Gaieté, ou es-tu ?

Notre version étant de 2007, elle bénéficie d’une meilleure finition que les premiers modèles dont la qualité des plastiques fut très critiquée. Les assemblages sont toujours robustes et les matériaux ont assez bien vieilli.
La série 1 n’était pas réputée pour son équipement de haute volée mais notre modèle est toutefois doté de la climatisation, du toit ouvrant ou encore du volant sport.
Si l’ergonomie générale est bonne et la lisibilité des compteurs excellente, on regrette en revanche la tristesse de l’habitacle qui manque de charme et de gaieté.

L’espace fournie à l’avant est plutôt bon, en revanche, les passagers à l’arrière seront moins bien lotis par rapport à la concurrence. En cause, notamment, l’arbre de transmission et le différentiel qui ôte de la place. La taille du coffre est plus correcte avec ses 330 litres mais reste un peu juste.
Le gros point positif à l’intérieur est la position de conduite. On se réjouit de voir que BMW n’a pas cédé à la mode des assises hautes et permet à son conducteur de rester près du sol. De plus, le volant et la boîte de vitesses tombent parfaitement dans la main.

Photos : BMW 116i E87 : présentation un peu tristounette

Un petit moteur, mais plaisant à l’usage pour cette bmw 116i

Sous le capot se trouve un 4 cylindres en ligne de 1599cm³ à injection indirecte multipoint. Avec ses 16 soupapes, il développe la puissance de 122ch à 6000tr/min avec un rupteur fixé à 6500tr/min et un couple de 160Nm à 4250tr/min.

A l’évidence, ce bloc manque un peu de couple et de chevaux mais il fait malgré tout parfaitement le job. Très souple et silencieux, il est très agréable à utiliser pour une utilisation quotidienne.

Il ne faut pas attendre de ce 1,6 L des prestations sportives mais dans la circulation, il est loin d’être ridicule et sa souplesse et sa linéarité permettent de rouler à très bas régimes, sur un filet de gaz sans pour autant crier souffrance comme pourrait le faire un moteur turbo.

Les 122ch permettent des accélérations de 0 à 100km/h en 10,1 secondes ainsi qu’une vitesse de pointe de 204km/h.
Ce moteur est d’ailleurs parfaitement secondé par une boîte manuelle à 6 rapports. Cette dernière est très agréable à manipuler, un peu ferme mais très précise. Son gros atout étant son étagement puisque l’on est heureux de voir que les rapports tirent assez court, là où les boîtes de vitesses modernes sont souvent bien trop longues.

Bmw 116i e87 : un châssis de grande qualité

Alors que toutes les concurrentes sont dotées d’une architecture désormais classique pour une compacte, à savoir un moteur en position transversal et une transmission aux roues avant, la Série 1 garde ses gènes BMW et positionne son moteur en longitudinal et déploie la puissance aux roues arrière.

Si cette architecture n’est pas optimale pour l’habitabilité, cela profite au dynamisme de la voiture ! N’ayant pas à supporter la puissance du moteur, le train avant est agile et réactif.
L’équilibre global est très bon, très sain et le grip latéral est difficile à prendre en défaut. En raison du manque de puissance du moteur et de l’efficacité du châssis, la motricité est excellente et il n’y a que sur route très grasse qu’il sera possible de faire dériver le train arrière. Le poids contenu à 1265kgs et réparti à 50/50 entre l’avant et l’arrière permet de se faire plaisir avec cette Série 1 qui supporte sans broncher les changements d’appuis.

La direction est précise, directe et un peu dure bien que la remontée d’information ne soit pas très naturelle.
Les suspensions contribuent également à l’efficacité générale puisqu’elles se montrent relativement fermes et verrouillent bien les mouvements de caisse. Elles ne sont toutefois pas excessivement dures et conservent un minimum de confort.
Enfin, les disques ventilés de 284mm à l’avant et pleins de 280mm n’ont aucun mal à arrêter l’auto grâce à la faible masse de celle-ci.
Vous vous en apercevez, le châssis de cette Série 1 est à la hauteur et mériterait un moteur plus puissant !

Le prix pour une bmw 116i

En dépit des nombreux exemplaires vendus, la cote de cette Série 1 reste soutenue en raison d’une demande assez élevé sur le marché de l’occasion. Pour cette version d’entrée de gamme équipée du 1,6 L, il faut compter environ 7 à 8000€ suivant l’état, le kilométrage, l’année et les options.
Pour une compacte, l’entretien est plus élevé que la concurrence, badge BMW oblige. Toutefois, l’utilisation d’une chaîne de distribution permet de limiter les dépenses dans ce secteur.
La consommation annoncée pour BMW est de 5,8l/100km. En condition normale d’utilisation, il faut compter davantage 7 ou 8l/100km, ce qui reste raisonnable.

L’avis d’atome automobile sur cette bmw 116i e87

Hugo

++ Qualité et équilibre du châssis
++ Souplesse du moteur
++ Polyvalence
-- Intérieur triste

Cette Série 1 est une bonne surprise en raison de ses qualités dynamiques. Bien entendu, ce moteur est un peu léger et manque de puissance mais il reste très agréable d’utilisation en raison de sa douceur et de sa grande souplesse. Et s’il est sous-dimensionné pour la voiture, c’est surtout parce que cette Série 1 propose un châssis de haute volée ! Alors que la concurrence rejette toute la partie moteur/transmission à l’avant, la BMW utilise la propulsion ce qui permet d’avoir une agilité remarquable pour la catégorie. De part ses qualités, cette BMW 116i permet de se faire plaisir pour une utilisation quotidienne. Le gros reproche concernera surtout la présentation intérieure un peu tristounette.

Voir l'avis d'un confrère

Le mot des vendeurs sur cette bmw 116i e87

Justin Jombart et Robin Barberis, gérants de l’agence Autoeasy.fr de Lille, nous donnent leurs impressions sur cette BMW 116i E87 de 2007.

Justin et Robin

++ Dynamisme/Agilité
++ Propulsion !
++ Usage quotidien

La Série 1 est un modèle assez recherché en occasion pour ses qualités dynamiques. Le châssis est exceptionnel et permet l’usage de moteurs plus puissants. Cette version 1,6 L de 122ch est parfaite pour une utilisation quotidienne, notamment s’il faut faire de la ville où l’usage d’un moteur essence très souple est un avantage. Si l’habitabilité est inférieure à la concurrence, le look et le plaisir de conduite sont bien supérieurs !

Merci à Justin et Robin de l’agence Autoeasy.fr de Lille pour le prêt de cette sympathique BMW 116i E87. Chez Atome automobile, nous avons été convaincus par son châssis, sûrement le meilleur de la catégorie. Si vous souhaitez faire l’acquisition d’une Série 1, n’hésitez pas à l’essayer et franchir le pas !

Agence AutoEasy Lille
287 route d’Arras – 59155 Fâches-Thumesnil
Tél. : 03.59.89.31.63 / Portable : 06.19.56.37.33
http://www.autoeasy.fr/lille

Voir les annonces Atome

Vous aimeriez lire aussi : Essai bmw 630i cabriolet : quand le luxe devient abordable

La sélection du jour